Les aventures de Johnny Bunko (2009, Vuibert)

Publié le par Blandine LANOUX

Les aventures de Johnny Bunko (2009, Vuibert)

Johnny Bunko est le héros d’un manga « à l’européenne » c’est-à-dire qui se lit de gauche à droite. Ce jeune homme sympathique a suivi une orientation professionnelle sous l’influence de ses parents, de conseillers scolaires ou d’employeurs. Et voilà qu’il se retrouve à faire du contrôle de gestion sur des fichiers Excel et des piles de liasses fiscales au service compta-finance de BOGGS. Les tâches qu’on lui confie l’ennuient profondément. En conséquence, il met trois fois plus de temps que ses collègues à les réaliser. Un soir, il décide de se chercher un repas à emporter dans un sushi-bar au coin de la rue. Le cuisiner lui remet alors sept paires de baguettes. Ce que Johnny ne sait pas, c’est qu’elles vont le faire entrer dans la quatrième dimension. Six maximes simples vont lui être énoncées par un génie dénommé Diana. Elles vont lui permettre de se poser les bonnes questions et de progresser professionnellement.

Ce petit guide conçu par Daniel Pink, dessiné par Rob Ten Pas et traduit de l’américain par Danielle Charron, est terriblement ludique. Et s’il ne prétend pas être exhaustif, il offre tout-de-même une belle matière première pour jeunes et moins jeunes qui s’interrogent sur leur « carrière ».

De mon point de vue, ce manga dans l’air du temps a le goût sucré, un peu écœurant, du saumon cru. On baigne vraiment dans la positive attitude américaine agrémenté de l’humour japonais. Alors oui, je recommande de le lire et de le faire lire à vos étudiants dans son intégralité. Mais ensuite, il s’agit de le contextualiser. Les réalités culturelles du monde du travail U.S. et français ne sont pas tout-à-fait identiques.

Publié dans Travail, Carrière, ***Chouette

Commenter cet article